GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


162° Série de blagues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

162° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 23 Nov 2014 - 8:45

Salut à Tous.
Et voici donc une nouvelle petite série de blagues.


La jeune mariée
Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.
Comme il n’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe, il s’approche du curé et lui demande :
- Excusez-moi mon père, je sais qu’il est dans la tradition que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré le mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général.
Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :
- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.
A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé.
Le prêtre, compatissant, lui dit :
- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie…


Un camionneur va tranquillement sur la route dans son camion et tout à coup il distingue au loin un homme vêtu de rouge des pieds à la tête.
Le camionneur s'approche rapidement et le gars ne s'écarte pas.
Il fait clignoter ses phares mais rien, le gars ne bouge pas.
Alors le camionneur appuie à fond sur les freins et arrive à s'arrêter à peine un mètre du gars.
Il descend du camion et l'homme en rouge lui dit :
- Je suis l'homosexuel rouge, aurais-tu quelque chose à manger ?
Le camionneur étonné le regarde et lui dit
- Mais !? T'es malade ou quoi ? Tu ne vois pas que j'ai failli t'écraser ?
Le camionneur remonte sur son camion et poursuit sa route.
Tout à coup, il distingue de nouveau au loin un gars complètement vêtu de blanc et aussi debout en plein milieu de la route.
Il fait de nouveau clignoter ses phares et le gars ne bouge toujours pas.
Le camionneur freine de nouveau brusquement, descend du camion et un homme en blanc lui dit :
- Je suis le gay en blanc, aurais-tu quelque chose à boire ?
Le camionneur lui dit :
- Mais ! Saleté de tarlouze ! Tu n'as pas vu que j'ai failli t'écraser ?? T'es vraiment malade ou quoi ??? Enlève-toi de là !
Le camionneur une fois de plus remonte dans son camion et poursuit son chemin, lorsqu'au loin il distingue un autre homme, cette fois en bleu.
Il refait clignoter les phares mais rien, il ne s'écarte pas, il freine de nouveau comme un malade, s'arrête à un demi mètre du gars descend du camion très vexé et lui dit :
- Alors enculé de tapette bleue de merde ! Qu'est-ce que tu veux ?
Et le gars lui répond :
- Pour commencer, le permis de conduire et les papiers du véhicule.


Un camionneur s’arrête à un feu rouge, une blonde le rattrape. Elle sort de son auto en courant vers le camion et frappe sur la porte. Le camionneur descend sa vitre et elle lui dit :
- Bonjour, mon nom est Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.
Le camionneur l’ignore et continue sa route.
Quand le camion s’arrête à un autre feu rouge, elle le rattrape encore une fois. Elle descend en courant de son auto et court au camion. Elle frappe sur la porte. Le camionneur redescend encore une fois sa vitre.
Elle lui dit comme si elle ne lui avait jamais parlé :
- Bonjour, je suis Alice et je veux vous dire que vous perdez votre cargaison.
Secouant la tête, le camionneur l’ignore encore une fois et continue son chemin. Le feu passe au vert, le camionneur embraye et poursuit sa route. Voyant que la blonde compte encore insister, c’est lui qui prend cette fois les devants. Il se dépêche, sort de son camion et court à l’auto de la blonde. Il frappe sur la portière, elle descend la vitre et il lui dit exaspéré :
- Bonjour, je suis André, c’est l’hiver et je conduis un CAMION DE SALAGE !


Un homme va voir son docteur pour lui demander conseil :
- Doc, ma femme ne veut plus faire l'amour depuis plus de 7 mois!
- Je vois, demandez-lui de venir me voir.
La femme rencontre le docteur et ce dernier lui demande pourquoi elle ne veut plus faire l'amour avec son mari.
La femme :
- Depuis 7 mois, je prends le taxi chaque matin pour aller au travail. Je ne fais pas beaucoup d'argent, alors le chauffeur de taxi me demande toujours : "Alors, vous allez me payer aujourd'hui ou quoi ?" Et comme je n'ai pas assez d'argent, je lui donne toujours le "ou quoi", vous voyez ce que je veux dire...
Le docteur :
- Je commence à comprendre.
La femme :
- Ce n'est pas tout Docteur, ce petit jeu me fait arriver en retard au travail, alors mon patron me demande : "Voulez-vous que je coupe votre salaire ou quoi ?" Et oui, je donne encore un "ou quoi"...
Le docteur :
- Je comprends mieux maintenant.
La femme :
- Et lorsque je reviens du travail, je prends encore un taxi et le chauffeur me demande : "Allez-vous me payer cette fois-ci ou quoi ?" Encore un "ou quoi". Vous voyez, alors quand j'arrive à la maison je suis tellement épuisée que je ne veux plus de sexe de mon mari...
Le docteur :
- Je comprends. Maintenant allons-nous le dire à votre mari ou quoi ?


LE VENDREDI SAINT...
Un homme appelle le prêtre et lui demande
- Est-il permis d'avoir des relations sexuelles le vendredi Saint ?
Le prêtre lui répond :
- Bien sûr, il est permis d'avoir des relations, mais seulement avec sa propre femme.
L'homme demande alors :
- Pourquoi mon Père ?
Le prêtre répond :
- Parce que cela doit rester un sacrifice et non pas un plaisir !!


Le cheval et l’âne
Un âne et un cheval broutent de l’herbe dans un pré, depuis près de trois heures.
Le cheval dit à l’âne :
- J’en ai marre de brouter, viens chez moi, je t’offre un coup à boire.
L’âne acquiesce et ils se rendent tous les deux chez le cheval.
Arrivé chez ce dernier, l’âne remarque une multitude de trophées sur des étagères ainsi qu’un tableau représentant un cheval et un jockey brandissant une coupe.
L’âne demande au cheval :
- C’est toi sur le tableau ?
Le cheval répond :
- Oui, c’est quand j’ai remporté le grand prix d’Amérique il y a quelques années.
Impressionné, l’âne demande :
- Et toutes ces coupes ?
Le cheval répond fièrement :
- Ce sont les nombreux prix que j’ai remporté durant ma carrière.
L’après-midi passe, et en partant l’âne propose au cheval de venir chez lui le lendemain, ce que le cheval accepte.
Le lendemain, l’âne cherche dans toutes les brocantes de la ville des coupes ou tableaux, histoire de se faire un peu mousser auprès de son ami le cheval.
Mais il ne trouve rien, excepté un tableau de zèbre qu’il achète sur le champs.
Une fois chez lui, il accroche le tableau dans l’entrée, bien en vue, pour que le cheval ne puisse pas le rater.
Le cheval tape à la porte.
L’âne l’accueille :
- Entre mon ami ! bienvenu chez moi.
Évidemment, le cheval ne peut que remarquer cette immense toile de zèbre qui trône au milieu de l’entrée, et interpelle l’âne :
- Oh l’âne, ne me dit pas que c’est toi sur le tableau !
Et l’âne répond :
- Bien sûr que c’est moi, lorsque je jouais à la Juventus de Turin


Dédé le routier se rend dans une maison close.
Son choix se porte sur une petite chinoise.
Ils vont dans la chambre, et la chinoise se déshabille.
Elle sort alors un petit flacon et s'enduit le corps.
Dédé lui dit :
- Qu'est-ce que tu fais ?
Elle répond :
- Coutume chinoise. Avant l'amour, on s'enduit le corps avec de l'huile.
Dédé se déshabille aussi, il enlève sa gourmette et l'enroule autour de son sexe.
La chinoise lui demande alors ce qu'il fait aussi.
Et Dédé répond :
- Coutume de routier, quand ça glisse, on met les chaines !


Une psychologue demande à son patient :
- Un chasseur tire au fusil à chevrotine sur un arbre qui abrite 10 oiseaux, combien d'oiseaux restent sur l'arbre ?
Le patient calcule en fonction de la létalité des munitions utilisées et compte-tenu de la distance de tir habituelle pour ce type de cible....
- Le chasseur aurait dû toucher 4 oiseaux, il en resterait donc 6.
La psychologue répond alors à son patient :
- J'aime bien le raisonnement. Mais en fait le bruit du canon à effrayé les oiseaux qui se sont envolés. Il n'en reste donc plus sur l'arbre.
Le patient pose alors la question :
- Sur un banc public, trois femmes dégustent des glaces, la première la lèche, la deuxième la croque et la troisième la suce, laquelle de ces femmes est mariée ?  
La psychologue rougit et un peu gênée, répond :
- Celle qui la suce.
Le patient répond :
- J'aime aussi le raisonnement mais c'est faux, celle qui est mariée est celle qui porte une alliance.


Fourrer, pénétrer, décharger et jouir   !!!
C'est un curé qui monte en chaire un dimanche matin et dit à ses fidèles :
- Mes chers paroissiens, le titre du sermon du dimanche prochain sera:  " FOURRER ; PÉNÉTRER ; DÉCHARGER  et  JOUIR ".  - À dimanche prochain... "
Le message s'est transmis durant la semaine, de bouche à oreille dans le village.
Le dimanche suivant, l'église était bondée, il y avait jusqu'à 3 rangées debout en arrière.  
Arrive le sermon, M. le curé monte en chaire et dit :
- Mes très chers paroissiens, je vous remercie d'être venus en si grand nombre ce matin et, tel que promis la semaine dernière,  le sujet spécial de ce matin est : «FOURREZ-VOUS bien dans la tête que pour PÉNÉTRER dans le royaume des cieux, il faut vous DÉCHARGER de vos péchés afin de  JOUIR du paradis éternel... AMEN.»
Et une seconde plus tard :
- Pour avoir eu de mauvaises pensées, vous direz 1 Pater et 3 Avé.


Dans un camp d'entrainement taliban, un instructeur s'adresse aux futurs kamikazes :
- "Aujourd'hui, je vais vous montrer comment on se fait sauter avec une ceinture d'explosifs."
Une seconde plus tard, il ajoute :
- "Mais surtout soyez attentifs. Je ne le ferai qu'une fois!"


Louis doit descendre en ville pour un rendez-vous chez son médecin.
Lorsqu'il rentre à la maison, sa femme Berthe lui demande :
- Alors chéri, cette visite médicale s'est bien passée ??
Louis répond :
- Oui, oui, mais j'ai reçu 3 flacons à renvoyer rapidement ! Je dois remplir 1 flacon de pipi, 1 flacon de caca et 1 flacon de sperme !!
Sa femme lui propose alors :
- Et bien chéri, tu n'as qu'a lui envoyer ton pyjama, y'a déjà tout dedans !!!!!!!


Pourquoi les hommes en vieillissant ressemble de plus en plus à des oignons ?
Il ont un gros ventre, la queue sèche et quand on les voit on a envie de pleurer.


Une très correcte.
Comment faire hurler une femme deux fois de suite ?
1) La sodomiser à sec et par surprise.
2) S'essuyer ensuite aux rideaux.


Les âges des femmes (1) :
* Une femme de 20 ans est comme un ballon de rugby : 30 hommes lui courent après.
* Une femme de 25 ans est comme un ballon de foot : 22 hommes lui courent après.
* Une femme de 30 ans est comme un ballon de basket : 10 hommes lui courent après.
* Une femme de 40 ans est comme une balle de base-ball : 1 homme lui court après.
* Une femme de 50 ans est comme une balle de tennis : chaque homme l’envoie à l’autre.
* Une femme de 60 ans est comme une balle de golf : on s'applique à l'envoyer le plus loin possible.

Les âges des femmes (2) :
* A 18 ans : vous lui racontez une histoire pour l'emmener au lit.
* A 28 ans : vous n'avez plus besoin de raconter une histoire pour l'emmener au lit.
* A 38 ans : elle vous raconte une histoire et vous emmène au lit.
* A 48 ans : elle raconte une histoire pour éviter d'aller au lit.
* A 58 ans : vous restez au lit pour éviter ses histoires.
* A 68 ans : si vous l'emmenez au lit, ce sera toute une histoire !
* A 78 ans : "Quel lit ? Quelle histoire ? Mais qui diable êtes-vous ?"


Deux belges sont en safari en Afrique.
Soudain, un lion sort de la brousse et se jette sur un des gars.
Après une dure bataille il réussit à se dégager de la bête et à la faire fuir.
Il rejoint alors son ami tout ensanglanté et les vêtements en lambeaux.
- Espèce d'idiot, pourquoi tu n'as pas tiré ? Ce lion a failli me tuer.
- Mais tu m'as dit que c'était un fusil pour les éléphants...


Un chômeur postule pour un poste d'homme de ménage chez Microsoft.
Le DRH lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et lui dit :
- Tu es engagé, donnes-moi ton e-mail et je t'enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail.
L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et encore moins d'e-mail.
Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'e-mail, cela signifie que virtuellement il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job.
L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire, avec seulement 10 € en poche.
Alors il décide d'aller au supermarché et acheter une caisse de 10 kilos de tomates.
Il fait ensuite du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital.
Il répète l’opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 €.
Alors, il réalise qu'il pouvait survivre de cette manière, il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard, et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour.
Peu de temps après, il achète une charrette, puis l’échange pour un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.
Passent 5 ans, l'homme est propriétaire d'un des plus grand distributeur alimentaire des États Unis.
Il Pense alors au futur de sa famille et décide de prendre une assurance vie.
Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation se termine, l'assureur lui demande son e-mail pour lui envoyer la proposition.
L'homme dit alors qu'il n'a pas d'e-mail.
- Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail et vous êtes arrivé à construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous aviez
un e-mail!!.
L'homme réfléchit et répond :
- Je serais homme de ménage chez Microsoft !!

* Morale de l'histoire n.1: Internet ne solutionne pas ta vie ;
* Morale de l'histoire n.2: Si tu veux être homme de ménage chez Microsoft, cherche à avoir un e-mail ;
* Morale de l'histoire n.3: Si tu n'as pas d'e-mail et que tu travailles beaucoup, tu peux devenir millionnaire ;
* Morale de l'histoire n.4: Si tu as reçu ce message par e-mail, tu es plus proche d’être balayeur que Millionnaire...


Il fait sombre ici
Une femme reçoit souvent son amant pendant que son mari est au travail.
Un jour, son fils de 8 ans se cache dans l’armoire pour voir ce que sa mère fait avec cet homme-là.
Un moment plus tard, le mari rentre à l’improviste.
Paniquée, la femme cache son amant, dans la même armoire.
Et c’est ainsi que l’amant et le fils font connaissance.
- le fils : fait sombre ici.
- l’amant : ouais c’est vrai
- le fils : j’ai un ballon de foot.
- l’homme : content pour toi.
- le fils : tu veux l’acheter ?
- l’homme : non merci.
- le fils : mon père est là dehors…
- l’homme : ok, combien ?
- le fils : 250 euros !
Quelques jours plus tard, le fils se retrouve à nouveau dans l’armoire en compagnie de l’amant de sa mère.
- le fils : fait sombre ici.
- l’homme : ouais c’est vrai.
- le fils : j’ai des super baskets…
- l’homme se rappelant la dernière fois, grimace : bon combien ?
- le fils : 500 euros !
Quelques jours plus tard, le père dit à son fils :
- Mets tes baskets et prends ton ballon, on va faire une partie.
- le fils : je peux pas, j’ai tout vendu.
- le père : pour combien ?
- le fils : 750 euros !
- le père : c’est inadmissible d’arnaquer les gens comme ça. Ces affaires n’ont jamais coûté ce prix-là. Je t’amène à l’église pour te confesser.
Le père amène son fils à l’église, le pousse dans le confessionnal et ferme la porte.
- le fils : fait sombre ici.
- le curé : ah non !, maintenant tu arrêtes tes conneries !…


C'est une prostituée qui est toujours parvenue à ce que sa grand-mère n'en sache rien.
Un jour, la police fait une descente anti-racolage, et la fille aboutit au poste.
Les policiers font aligner toutes les filles dans l'attente d'un relevé de leur identité, lorsque la grand-mère fait irruption dans le commissariat.
La grand-mère voit sa petite-fille qui fait la queue en compagnie des autres, et elle lui demande:
- Alors ma petite-fille, qu'est-ce que tu fais ici? Pourquoi fais-tu la queue?
Pour garder le secret, la fille lui répond:
- C'est parce qu'on nous distribue des oranges gratuitement mamie!
Alors la grand-mère se dit qu'elle aussi va faire la queue pour avoir des oranges gratuites.
Finalement, lorsque toutes les filles ont donné leur identité et sont passées devant le policier, vient le tour de la grand-mère.
Le policier lui demande :
- Ben dites-donc grand-mère, vous êtes rudement vieille pour ça, comment vous faîtes?
Et mémé répond:
- Oh c'est facile: J'enlève mon dentier et je les suces à fond!


Un musulman doit se faire opérer de l'appendicite.
On l’emmène dans la salle d’opération et il voit le chirurgien qui vient vers lui avec un bistouri.
- "Eh docteur ! Je ne suis pas encore endormi !!!!!!!!"
- "Je sais", dit le chirurgien, " mais aujourd'hui j'opère halal "
À retransmettre aux amis des bêtes qui se battent contre l'égorgement rituel des animaux sans étourdissement préalable.


Je suis moi aussi perturbé par cette question.
Je me suis posé une question existentielle, en dégustant mon œuf à la coque hier au petit déjeuner, et j'y repense avec anxiété.
Je suis inquiet au sujet de l'alimentation des millions de musulmans aussi au Québec......
Sommes-nous sûrs que les œufs qu'ils consomment sont bien halals ?
Autrement dit,  est-ce que les poules avaient bien le trou du cul tourné vers La Mecque au moment de pondre ?
C’est grave, je n'en dors plus .....
Ce sont des œufs Allah coque.


Juan arrive du Mexique à la frontière séparant le Mexique des États-Unis en bicyclette.
Il a un gros sac sur ses épaules.
Le douanier l'arrête et lui demande :
- Qu'est-ce que tu as dans ton sac ?
Juan répond :
- Du sable.
Le douanier incrédule lui dit :
- On va voir ça... Descends du vélo.
Le douanier ouvre le sac et répand le sable qu'il contient sur le sol.
Il fouille dedans sans rien y trouver.
- C'est bon. lui dit-il.
Juan ramasse le sable du mieux qu'il peut et repart sur sa bicyclette.
Une semaine plus tard, la même chose se produit.
Le douanier demande à Juan :
- Qu'est-ce que tu as dans ton sac cette fois ?
Juan répond :
- Du sable.
Le douanier qui n'est toujours pas convaincu décide de détenir Juan pour la nuit et d'envoyer un échantillon du sable pour analyse.
Le lendemain, les résultats révèlent qu'il s'agit bien de sable.
Il laisse donc Juan repartir sur son vélo.
Le petit manège se poursuit chaque deux ou trois jours pendant les quelques années qui suivent.
Chaque fois, le douanier fouille le sac de sable.
Il envoie régulièrement des échantillons pour analyses de toutes sortes mais toujours sans rien trouver d'autre que du sable.
Finalement, quelques années plus tard, Juan arrête de traverser la frontière en bicyclette avec son sac de sable.
Un beau jour, lorsqu'il est à sa retraite, le douanier est en vacances au Mexique et rencontre Juan dans un petit bar sur la plage.
- Hé, je te reconnais, toi! Tu n'es pas le gars qui traversait la frontière en bicyclette avec un sac de sable?
Juan reconnaît le douanier et lui répond :
- Oui, c'est moi.
- Qu'est-ce que tu deviens? lui demande le douanier.
- Je me suis acheté ce petit bar et je vis tranquillement, répond Juan.
Le douanier se décide finalement à lui demander :
- Écoute, je suis à la retraite et je n'ai plus aucun pouvoir. Je voudrais bien savoir une chose. Je n'ai jamais arrêté de penser à ça depuis que je t'ai vu la première fois. Juste entre toi et moi, tu faisais de la contrebande...
Juan esquisse un petit sourire et répond :
- Oui, et c'est comme ça que je me suis acheté ce bar.
Le douanier s'approche un peu et demande à voix plus basse :
- Et qu'est-ce que tu passais frauduleusement aux douanes ?
Juan répond :
- Des bicyclettes !


Le chaos
Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison.
Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.
Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre.
Quand il entre dans la maison, c’est encore pire.
La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface.
Il y a du sable sur le carrelage, sur la table de la cuisine et les meubles.
Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.
A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.
Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.
Elle se retourne en souriant et lui demande :
- Comment était ta journée ?
- Mais que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ??
Elle lui répond souriante….
- Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants… Tu me dis : «C’est tout ? »…Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait !…


Dans un avion à destination de la Guadeloupe, un pilote dit à son copilote :
- Regarde, nous arrivons sur la Guadeloupe, le paysage est vraiment merveilleux et, pour être vraiment heureux, il ne manque plus qu'une belle paire de fesses et une bonne bouteille de whisky !!
Pendant ce temps, tout l'avion entend la conversation, le pilote n'ayant pas remarqué que son micro était ouvert.
Une hôtesse se précipite en direction de la cabine pour les prévenir lorsqu’un passager lui crie :
- Madame, madame, n'oubliez pas la bouteille de whisky.


Un arabe, un jour de chance, rencontre une grenouille hallal.
Celle-ci lui offre 4 vœux à réaliser.
Il réfléchit et dit :
- Ji voudri avoir li zio bleu !...
Et pouff immédiatement il a les yeux bleus.
Ensuite il dit :
- Ji voudri li choveu blon !...
Et pouff c'est fait.
Il dit aussi :
- Ji voudri etre souidoi avec li passeport souidoi!...
Et pouff le voilà suédois en Suède.
Le dernier vœu :
- Ji voudri plu bosser gagni plin di l argent san rien fir !...
Et pouff il redevient arabe en France.


Qu'est ce qui a deux yeux dans un trou ?
Réponse : Un gynécologue.


Le professeur de calcul gronde toto :
- C'était un problème de robinet, et tu as marqué comme réponse : 01.85.84.19.67 !?
- Oui! C’est le numéro de téléphone de mon père, il est plombier !


Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 162° Série de blagues.

Message par Panzerelite3945 le Dim 23 Nov 2014 - 20:29

merci Jacques!
avatar
Panzerelite3945
General
General

Messages : 3224
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Ain
Humeur : Mi-figue mi-raisin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 162° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 23 Nov 2014 - 22:59

Panzerelite3945 a écrit:mdr merci Jacques!
Salut Cédric.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 162° Série de blagues.

Message par paszim le Lun 24 Nov 2014 - 12:15

Merci Jacques pour ces splendides blagues.

_________________
The panther see you and go catch you !!!
avatar
paszim
Modérateur
Modérateur

Messages : 7501
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 55
Localisation : Châtellerault - 86 -

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 162° Série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Lun 24 Nov 2014 - 14:48

paszim a écrit:Merci Jacques pour ces splendides blagues.
Salut Pascal.
Merci de ta visite.
À plus tard.
Jacques.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" sur lequel nous avions rejoué, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 12866
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 162° Série de blagues.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum