GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !


323 ° série de blagues.

Aller en bas

323 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 le Dim 28 Jan 2018 - 8:45

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Les vendanges
Cela se passe en France dans la région alsacienne, par manque de main d’œuvre les vignerons ont engagé des étrangers pour les vendanges et parmi eux un Africain surnommé Janvier qui parle peu le français.
Après la première journée, la dame du vigneron inquiète demande donc à Janvier comment cela s’est-il passé.
– Oh très bien madame; il y a une bonne ambiance et aujourd’hui nous avons coupé la riesling.
– Mais non on ne dit pas LA riesling, mais LE riesling (Vin d’Alsace).
– Ah bon ? J’ai fait une erreur sur le.
La seconde journée de nouveau la dame lui demande donc comment la journée s’est passée :
– Oh très bien madame, l’ambiance est très bonne malgré le travail dur, je me plais bien, les copains sont chouettes aujourd’hui nous avons coupé la Gewurztraminer.
– Mais non Janvier, on dit LE Gewurztraminer et pas LA Gewurztraminer (Vin d’Alsace).
Le lendemain janvier est absent au départ du matin et la dame du vigneron est donc très inquiète pour lui, mais vers 10 heures, elle rencontre Janvier, assis sur le banc près de l’église et elle l’interroge :
– Mais Janvier pourquoi n’es-tu pas venu au travail aujourd’hui ?
– Oh non madame, car aujourd’hui mes copains ont dit qu’ils coupaient LE pinot noir (Vin d’Alsace) ! J’ai eu peur qu’ils se soient trompés eux aussi !


C'est une équipe de télévision de France 3 qui débarque dans un petit village corse pour y interviewer des habitants.
Ils rencontrent un petit vieux, ils se présentent et lui demandent de raconter son meilleur souvenir.
Le petit vieux ne se fait pas prier :
- "Et bien voilà, c'est le jour où j'avais perdu ma chèvre dans le maquis. J'ai cherché un jour, deux jours et rien. Là, tous les hommes du village ont décidé de m'aider et nous avons retrouvé ma chèvre. On a alors fait une grande fête : on a mangé du fromage corse, du saucisson corse, on a bu du vin corse et à la fin on a tous enculé la chèvre... C'est la coutume !"
La journaliste de France 3 l'interrompt et lui dit :
- "Mais enfin Monsieur ! Ce n'est pas possible ! On ne peut pas diffuser ça ! Vous n'avez pas un autre bon souvenir ?"
Le petit vieux réfléchit ... puis son visage s'éclaire :
- "Ha ben si ! C'est le jour où la Louise, la femme du César, s'est perdue dans le maquis ! Il a cherché un jour, deux jours...Et puis on s'est décidé avec tous les hommes du village à l'aider. On a retrouvé la Louise ! Alors, on a fait une grande fête : on a mangé du fromage corse, du saucisson corse, on a bu du vin corse, et à la fin on a tous enculée la Louise... C'est la coutume !"
La journaliste est furieuse et dit au petit vieux :
- "Bon ! OK ! On oublie l'histoire de votre meilleur souvenir ! Racontez-nous votre pire souvenir !"
Et là, le petit vieux en levant les yeux au ciel dit :
- "C'est le jour où je me suis perdu dans le maquis…"


Un Afghan avec une grosse barbe et une djellaba est assis à côté d'un Belge dans un vol Kaboul-Bruxelles.
Après le décollage, l'hôtesse commence à servir des boissons aux passagers.
Le Belge demande une coupe de champagne.
Après l'avoir servie, l'hôtesse demande à son tour au musulman s'il en désire également une.
Réponse de celui-ci offensé :
- Je préfère être plutôt violé par dix prostituées que de laisser une seule goutte d'alcool toucher mes lèvres.
Le Belge s'étouffant, rend rapidement sa coupe de champagne à l'hôtesse, et lui dit :
- Moi aussi je préfère, je ne savais pas qu'on pouvait choisir.


Deux amis, adeptes de radins.com, discutent :
– J’ai un truc pour manger à l’œil.
– Super, tu fais comment ?
– Je vais au restaurant assez tard, je commande une entrée, un plat, je prends mon temps, pour le café, le cognac, un bon cigare et j’attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, quand ils rangent toutes les tables et mettent les chaises dessus pour pouvoir fermer, le garçon vient pour me demander de payer. Je lui dis que j’ai déjà payé son collègue, qui est parti. Simple, non ?
– Génial, fait l’autre ; si on essayait demain ?
– D’accord je réserve.
Le soir suivant, ils vont au restaurant, commandent de nombreux plats.
A la fin de la soirée, le garçon arrive et leur demande de payer.
Le premier gars lui répond :
- « Mais c’est déjà fait, à votre collègue qui est parti. »
Le copain ajoute alors :
- « Et ça fait un moment qu’on attend la monnaie ! »


Dans un bar, un gars est assis et lit sur l'écriteau :
- Bière : 3,00 €
- Sandwich au poulet : 5,00 €
- Masturbation : 10,00 €
Un peu méfiant, il regarde la serveuse derrière le bar, super mignonne, les yeux pétillants et les cheveux longs comme une nuit brûlante.
Il hésite un peu, et ensuite lui demande :
- Heu… les masturbations là, c'est toi qui t'en occupe ?
La fille roule un peu des hanches, le regarde langoureusement et répond d'une voix chaude :
- Oui c'est moi, beau gars…
Le gars lui dit :
- Bon, alors lave-toi bien les mains parce que moi je veux juste un sandwich au poulet.


Conchita voulait une augmentation.
La Maîtresse de maison très énervée par cette requête lui demande :
- "Et pourquoi voulez-vous une augmentation, Conchita ?"
- " Eh bien Madame pour 3 raisons. La 1ère, c'est parce que je repasse mieux que Madame"
- "Et qui vous dit çà"
- "C'est Monsieur qui me dit ça".
- "Ah bon !"
- "La 2ème, c'est que je cuisine mieux que Madame".
- "Sornettes! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi?"
- "C'est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que Madame".
- "Tiens donc ?" ... Et la 3ème raison Conchita ?
- "la 3ème raison , c'est que je fais mieux l'amour que Madame"
- "Et c'est Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l'amour que moi?"
- "Non, Madame. C'est le jardinier
Conchita a eu son augmentation.


Dans une école du Médoc, l'institutrice apprend aux élèves les mesures de capacité.
Elle arrive aux mesures des liquides et dit :
- “ La plus petite, c'est………… le millilitre. Puis viennent le centilitre, le décilitre, et la mesure de base qui est ....? “
- “ Le litre ! ” crient les enfants.
- “ Très bien. Et qu'y a-t-il au-dessus du litre demande l'institutrice ? “
Et toute la classe en chœur répond : Le bouchon !
La suite très logique de cette petite blague :
Pourquoi les bouteilles de vin font-elles 75cl ?
Tout le monde sait ça, hein ! D'où vient cette exception ?
La contenance de la bouteille de vin a été standardisée au XIX° siècle et depuis les théories les plus folles sont nées de cette mesure singulière.
Cela correspondrait à :
• La capacité pulmonaire d'un souffleur de verre
• La consommation moyenne lors d'un repas
• Une meilleure façon de conserver le vin
• Une facilité de transport.
La réponse n'est dans aucune de ces théories, et encore moins dans la législation française ou européenne, il s'agit simplement d'une organisation pratique et historique.
À cette époque, les principaux clients des viticoles français étaient les Anglais.
Mais nos voisins britanniques n'ont jamais eu le même système de mesure que nous.
Leur unité appelé "gallon impérial" valait précisément 4,54609 litres.
Pour éviter un casse-tête dans la conversion, ils transportaient le Bordeaux en barriques de 225 litres, soit 50 gallons, en arrondissant.
Et 225 litres correspondent à 300 bouteilles de 75 centilitres.
Or 300 est un chiffre plus aisé pour faire des calculs que 225.
On avait donc : 1 barrique = 50 gallons = 300 bouteilles.
Ainsi un gallon valait 6 bouteilles.
C'est d'ailleurs pourquoi, aujourd'hui encore, les caisses de vin sont la plupart du temps vendues par 6 ou 12 bouteilles.
Voilà....et ne me remerciez surtout pas car, depuis le temps que vous buvez du vin, et du champagne...vous êtes censés le savoir !
Vous voyez que je n'envoie pas que des conneries...!!!


Un Hélicoptère s'est écrasé dans un cimetière belge.
La police a déjà récupéré plus de 300 victimes.


Un touriste russe va aux putes à Saint-Denis à Paris
Il monte avec une blonde.
Quand elle est nue il se déshabille.
Puis, il lui met un revolver sur la tempe, et la sodomise copieusement.
Son affaire finie, le client se reculotte et lui donne 500 euros.
La pute apeurée mais contente lui dit :
- Pour ce tarif-là, ce n'était pas la peine de me menacer avec un revolver.
Le russe répond :
- Da, mais avec révolver sur tempe, trou du c.l plus serré.


Elle est horrible celle-là... mais je vous la raconte quand même !
C'est un bus d'handicapés qui roule et les handicapés chantent au chauffeur :
- "Ami chauffeur, ami chauffeur, si t'es champiooooon, appuiiiiie sur le champignoooooon."
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 110. Et les handicapés reprennent :
- "Ami chauffeur, ami chauffeur si t'es champioooooon, appuiiiiie sur le champignoooooon."
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 130. Et les handicapés reprennent :
- "Ami chauffeur, ami chauffeur si t'es champioooooon, appuiiiiie sur le champignoooooon."
Alors le chauffeur pour leur faire plaisir accélère à 150, et PAF !
L'accident.
Le chauffeur est gravement accidenté.
Alors les handicapés chantent :
- "Il est des nôôôôôtreees..."


Un type est convoqué au centre des impôts pour un contrôle fiscal.
Sa femme lui conseille de porter des vêtements et des chaussures usées.
- Laisse-leur penser que tu es pauvre !
Il appelle ensuite son avocat et lui demande si c'est une bonne idée.
- Ne vous laissez pas intimider ! Portez votre plus beau costume. C'est vous le patron !
Notre homme est bien embarrassé. Avec tous ces conseils, il ne sait toujours pas comment s'habiller.
En désespoir de cause, il va voir un vieux sage asiatique très réputé. Il lui expose son cas, les 2 avis contradictoires et lui demande lesien.
Le sage lui répond :
- Une future mariée demande à sa mère ce qu'elle doit porter pour sa nuit de noces. Celle-ci lui répond de mettre une longuechemise de nuit de flanelle fermant jusqu'au cou, et de grosses chaussettes de laine.
La jeune femme pose la même question à sa meilleure amie, qui lui répond de mettre sa nuisette la plus sexy, la transparente quiarrive aux hanches avec un décolleté jusqu'au nombril...
L'homme l'interrompt :
- Et quel est le rapport avec les impôts ?
Le sage hoche la tête :
- Quels que soient les vêtements qu'elle portera, elle se fera baiser...... pour vous ce sera la même chose !


Un africain rencontre un médecin blanc...
L'africain :
- “C'est quoi exactement le Viagra ?”
Le médecin :
- “Ce sont des pilules qui vous font faire l'amour 10 fois par jour...”
L’africain :
- “Aaah ! C'est un calmant...”


Une femme va accoucher et elle est dans les douleurs.
- Mon amour, dit son mari, je suis désolé, c'est un peu de ma faute si tu souffres.
- Mais non, rassure toi, tu n'y es pour rien...


Le véto chez le médecin
Un vétérinaire qui ne se sent pas bien va chez son médecin.
Le médecin lui pose les questions de routine :
- Où avez-vous mal, depuis quand, etc…
Le vétérinaire l’interrompt :
- Dites donc, faites comme moi, je suis véto, je n’ai pas besoin de demander à mes patients où ils ont mal et depuis quand ?… Je trouve ce qu’ils ont tout seul ! Pourquoi pas vous ?
Alors le médecin ne répond pas. Il poursuit son examen en silence. Quand il a fini, il fait une ordonnance et la remet au vétérinaire en lui disant :
- Voilà, vous suivez le traitement pendant dix jours. Si il n’y a pas d’amélioration, c’est l’abattoir.


Un client s'étonne :
- C'est la première fois que je vois un magasin d'instruments de musique vendre également des armes !
- Vous savez, monsieur, quand quelqu'un vient m'acheter une trompette, il n'est pas rare que quelques jours plus tard son voisin vienne m'acheter un revolver !


La célèbre règle M.M.S au fil des années :
10 ans => Maman Me Surveille ;
15 ans => Ma Main Seulement ;
25 ans => Matin Midi Soir ;
40 ans => Mardi Mercredi Samedi ;
60 ans => Mars Mai Septembre ;
85 ans => Mes Meilleurs Souvenirs.


Les qualités du slip
Un paysan va pour la première fois chez le docteur.
– Déshabillez-vous, dit celui-ci.
L’homme ôte son pantalon. Il n’a rien dessous.
– Vous ne portez pas de slip ? s’étonne le docteur.
– Un quoi ?
– Un slip ! c’est un sous-vêtement qu’on enfile avant le pantalon. Je vous conseille d’en acheter. C’est plus propre, plus chaud, et plus confortable…
En sortant de la consultation, le paysan va acheter des slips, et le lendemain matin, avant d’aller aux champs, il en met un.
Il est depuis une heure sur son tracteur lorsqu’il est pris d’une forte envie de grosse commission.
Alors il stoppe l’engin, descend et comme d’habitude, il baisse son pantalon, oubliant qu’il a aussi un slip, s’accroupit au-dessus du champ et se soulage.
Après quoi, il regarde sous lui et ne voit rien.
– Crénom, se dit-il, il avait raison le docteur. Avec le slip, c’est plus propre…
Il retourne tranquillement vers son tracteur :
– Et c’est vrai que c’est plus chaud…
Il remonte sur l’engin, s’assied sur le siège métallique :
-… et plus confortable !


C'est un jour de MAI 2017..., c'est pour bientôt !!!!!
Un vieux Monsieur est assis sur un banc en face de la grille du Coq du Palais de l'Élysée.
Au bout d'une heure, il se lève et s'approche du Garde Républicain :
- "Bonjour monsieur, j'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le Président François Hollande."
Le Garde Républicain lui répond :
- "Monsieur Hollande n'est plus président et il n'habite plus ici."
Le vieux Monsieur s'en va sans dire un mot.
Le lendemain le vieux Monsieur est de nouveau assis sur son banc.
Au bout d'une heure, il se lève, va voir le Garde Républicain et lui dit :
- "Je veux visiter l'Élysée et rencontrer le Président François Hollande."
Le garde lui dit :
- "Monsieur Hollande n'est plus président et il n'habite plus ici."
Le vieux Monsieur s'en va sans dire un mot.
Le troisième jour, le vieux Monsieur est assis sur le même banc et fixe longuement l'Élysée.
Il se lève enfin, va voir le Garde Républicain et lui dit à nouveau :
- "J'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le Président François Hollande "
Le pauvre Garde Républicain est très embêté.
- "Monsieur, cela fait 3 jours que vous demandez à rencontrer Monsieur Hollande et ça fait 3 jours que je vous dis que Monsieur François Hollande n'est plus président et qu'il n'habite plus ici..... Est-ce qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas ?"
- "Non..... Non. .... dit le vieux Monsieur, c'est juste que ça me fait tellement plaisir de l'entendre dire."
Alors le Garde Républicain se met au garde-à-vous, le salue et lui dit :
- "A demain, Monsieur."


Les constipés
Dans des toilettes publiques, deux constipés sont dans des cabines voisines.
Et depuis plusieurs minutes, à travers la cloison, on les entend pousser, pousser en vain.
Soudain dans la cabine du premier, retentit un « Floc ! »
– Veinard soupire le second.
– Tu parles! C’est ma montre.


Un écossais et un juif vont manger dans un restaurant très chic.
Le repas est très copieux et les mets très fins.
Lorsque la serveuse vient avec l'addition, à la grande surprise de tous, l'écossais dit :
- Je vais payer pour nous deux !
Et il paie effectivement.
Le lendemain matin, la une du journal local titrait: "UN VENTRILOQUE JUIF TROUVÉ ASSASSINÉ DANS UNE RUELLE DE LA VILLE ."


Les amis
Un mari rentre chez lui, trouve sa femme au lit complètement nue, et aperçoit par la fenêtre une silhouette d’homme qui s’enfuit.
– Espèce de garce ! Ainsi tu me trompes ! Je veux savoir avec qui ! Jean-Claude, mon copain d’enfance ?
– Non.
– Michel, mon copain de régiment ?
– Non .
– Jean-Louis, l’ami avec qui je vais à la chasse ? Ou Gilbert, celui avec qui je joue au tennis ?
– Non, non et non ! S’écrie la femme. J’ai quand même le droit d’avoir mes propres amis !


L’accident de travail
Monsieur l’assureur,
Je vous écris en réponse à la demande d’informations complémentaires concernant mon accident de travail du 8 novembre dernier.
J’ai précisé : "manque de chance" dans la case réservée aux "causes du sinistre" et vous me demandez des précisions.
Je suis couvreur de formation.
Le jour de l’accident, je travaillais seul sur le toit d’un immeuble de 6 étages.
Une fois le travail terminé, cet après-midi-là, j’ai constaté qu’il restait environ 280 tuiles, ce qui représente un poids de près de 120 kg .
Plutôt que de descendre les tuiles à la main, j’ai décidé de les placer dans un monte-charge manuel qui fonctionnait grâce à une poulie fixée au 6e étage.
J’ai donc chargé les tuiles dans la caisse du monte-charge sur le toit et suis redescendu au bas de l’immeuble pour procéder à la descente du chargement.
Je tenais fermement la corde pour assurer la sécurité de cette manœuvre.
Comme vous le noterez dans mon fichier médical ci-joint, mon poids est actuellement de 68 kg.
Dès que le monte-charge s’est retrouvé suspendu en l’air, j’ai été irrésistiblement attiré vers le haut et, je le reconnais, je n’ai pas eu la présence d’esprit de lâcher la corde.
J’ai donc progressé à grande vitesse vers le haut de l’immeuble et, au niveau du troisième étage, j’ai rencontré le monte-charge qui, lui, progressait à la même vitesse en sens inverse.
Cela explique la fracture du crâne que je vous ai mentionnée dans mon courrier précèdent.
Mon ascension s’est toutefois ralentie au niveau du sixième étage et s’est arrêtée lorsque mon index et mon majeur se sont retrouvés coincés dans la poulie.
Cela détaille les nombreuses fractures de ma main droite que j’avais mentionnées.
Suspendu en l’air et malgré la douleur intense, je n’ai pas lâché prise.
Mais au même moment, le monte-charge percuta le sol à vive allure, ce qui brisa net le fond de la caisse.
Toutes les tuiles éclatèrent et se répandirent sur le sol.
Le monte-charge endommagé pesait à présent environ 20 kg, si bien que, comme je tenais toujours fermement la corde, j’ai commencé une rapide descente vers le bas.
Au niveau du troisième étage, comme vous l’imaginez, j’ai rencontré le monte-charge à très grande vitesse, ce qui explique les quatre dents cassées et les deux côtes enfoncées que je vous ai reportées précédemment.
Cette percussion du monte-charge a toutefois ralenti quelque peu ma descente si bien que mon atterrissage sur le tas de tuiles brisées ne m’a causé qu’une simple fracture du genou.
Le fait que je ne mentionne nulle part dans ce rapport la cause exacte de l’enfoncement de la cage thoracique que j’ai pourtant déclaré dans ma lettre précédente ne vous aura sans doute pas échappé.
J’ai en effet le regret de vous informer que me retrouvant ainsi étendu sur un tas de tuiles brisées avec de multiples fractures, je n’ai pas eu la présence d’esprit de tenir la corde quelques secondes de plus.
J’étais donc dans l’incapacité totale de bouger lorsque le monte-charge de 20 kg a entamé sa rapide redescente…
Très cordialement.


Je vous invite…
Un homme style élégant et BDSB (bien dans ses baskets) sort d’un supermarché poussant un caddie rempli à ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre, champagne, foie gras, saumon , etc. …
En s’approchant du coffre de son magnifique 4X4, il aperçoit un homme qui ramasse de rachitiques brins d’herbes poussés à travers le béton du parking :
Le riche :
- Excusez-moi, Monsieur, mais que faîtes-vous ?
Le pauvre :
- Je ramasse de l’herbe, c’est pour la manger, j’en ramène aussi à la maison, on n’a plus rien !
Le riche :
- Ah bon !!!! si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !
Le pauvre :
- C’est gentil, M’sieur, mais j’ai une femme et huit mômes, et je, enfin ……..
Le riche :
- Mais, c’est évident, venez avec votre famille !
Le pauvre :
- Oh alors, ça, c’est gentil ! mais c’est que les grands y sont déjà mariés, pi z’ont aussi des petits !!!
Le riche :
- Allons, mon ami, je vous en prie, venez tous !
Le pauvre :
- Z’ êtes sur, parce qu’y a aussi mes sœurs et mes beaux frères, on est nombreux ……
Le riche :
- Je vous le dis, j’insiste, ça me fait plaisir , venez tous chez moi, l’herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux en trois heures c’est fait !!!!


A l'école, la maîtresse :
- Aujourd'hui, nous allons étudier l'épithète. Ali, construis-moi une phrase contenant une épithète.
- Oui M'dam. Aujourd'hui, il y a du soleil.
- Il n'y a pas d'épithète dans cette phrase, Ali.
- Pas di problème : aujourd'hui, il y a du soleil, épithète que demain il y en aura encore.
- Bon, les enfants, une phrase avec le mot 'volupté' Ali:
- Hier, on est allé à la plage avec papa et on a mangé, on a même beaucoup mangé.
Maîtresse :
- Mais il n'y a pas volupté, dans ta phrase.
Ali :
- Attend, attend, après, papa il a volupté et il a chié dans son froc.


Manif d’étudiants
C’est une manifestation d’étudiants barrée par des CRS qui leur refusent le passage.
En colère, les étudiants se mettent à scander :
– CRS ! SS !….CRS ! SS !…CRS! SS !
Les CRS frappent leur bouclier de leur matraque pour impressionner les étudiants qui hurlent leur slogan de plus belle.
Un CRS excédé demande la permission de répliquer au chef de la brigade :
– Chef ! Chef ! est-ce que je peux répliquer, Chef ?
Le chef de brigade lui répond :
– Heu, oui, mais restez correct tout de même.
Le CRS empoigne le mégaphone et se met alors à hurler :
– Étudiants ! diants ! diants !….. Étudiants ! diants ! diants !….


Deux copains se rencontrent et l'un dit à l'autre
- T'as pas l'air dans ton assiette, ça va pas ?
- Ben non, ma femme m'a dit qu'elle ne me parlerait plus pendant un mois.
- Et alors !!!
- Ben, le mois fini demain.




Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

avatar
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 13541
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 70
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum