GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

GermanKits
Bienvenue sur GermanKits !

GermanKits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -53%
Gonfleur électrique Xiaomi Mi Portable Electric ...
Voir le deal
32.64 €

414 ° série de blagues.

Aller en bas

414 ° série de blagues. Empty 414 ° série de blagues.

Message par Jacknap1948 Dim 20 Oct 2019 - 8:52

Salut à Tous.
Voici donc une nouvelle petite série de blagues.


Client : Mon disque dur est fêlé !
Hotline : Et y'a quoi à l'écran ?
Client : Ben que mon disque est fêlé !
Hotline : Lisez moi exactement ce qu'il y a sur l'écran.
Client : Hard drive failure !


Client : Je ne trouve plus l'endroit où j'ai installé votre produit.
Hotline : Double-cliquez sur le Poste de Travail, s'il vous plait.
Client : C'est où, ça ?
Hotline : À l'écran, avez-vous une icône "Poste de Travail" ?
Client : Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
Hotline : Vous n'avez pas de poste de travail ?
Client : Non monsieur ! Je suis retraité, moi ...


Secrétaire : J'ai un problème avec Windows ...
Hotline : Qu'avez-vous sur l'écran?
Secrétaire : Euh ... un pot de fleur.
Hotline : Non, je veux dire "qu'est-ce qui est écrit?"
Secrétaire : Ha d'accord ... euh ... Sony !


Client : Bonjour, je n'arrive pas à me connecter chez vous ...
Hotline : D'accord, on va régler tout ça, tout d'abord, j'ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou Linux.
Client : Non monsieur, je suis sur Paris, 75


Secrétaire : Vous me dites "pas de majuscules pour le mot de passe", c'est bien ça ...?
Hotline : Exact.
Secrétaire : Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?


Les 8 hommes que préfèrent les femmes…
LE MEDECIN, parce qu’il dit:
– "Enlevez vos vêtements!"
LE DENTISTE, parce qu’il dit:
– "Ouvrez bien grand!"
LE LIVREUR, parce qu’il dit:
– "Je vous la mets devant ou derrière?"
LE DECORATEUR, parce qu’il dit:
– "Une fois dedans, vous allez l’adorer."
L’AGENT DE CHANGE, parce qu’il dit:
– "Ca va grimper, fluctuer, et redescendre lentement."
LE BANQUIER, parce qu’il dit:
– "Si vous retirez trop vite, vous allez perdre tout l’intérêt."
LE REPARATEUR TELECOM, parce qu’il dit:
– "Vous voulez ça sur la table ou contre le mur?"
Et enfin LE CHASSEUR:
– Parce qu’il pénètre dans le buisson, tire deux coups et mange ce qu’il a tiré..


Pourquoi la meilleure vengeance est-elle le bonheur ?
Parce que rien ne fait plus chier vos ennemis que de vous voir heureux.


La poupée de Noël
C'est une femme qui entre dans un magasin de jouets pour acheter une poupée Barbie à sa fille.
Elle demande au vendeur qui lui présente les différents modèles disponibles.
Il lui dit :
- Il y a la Barbie adolescente à 18 Euros, la Barbie adulte à 32 Euros et la Barbie divorcée à 350 Euros
La femme s'interroge :
- Pourquoi la Barbie divorcée est aussi cher ?
Et le commis de répondre :
- Parce qu'elle vient avec l'auto de Ken, La maison de Ken, le bateau de Ken...


Le fils du père Noël
Un garçon demande à sa mère :
- Maman, qui est mon père ?
- Le Père Noël, répond la mère.
- Comment ça, s'étonne le gamin.
- Comment ça ? Il est venu la nuit, il m'a fait un cadeau, et on ne l'a plus jamais revu !


Dites-moi...
Vous aimez sentir le contact du corps de quelqu'un contre vous ?
Qui vous fasse suer...
Sentir son souffle sur votre visage ou sur votre nuque...
Essayer de nouvelles positions...
Entrer par l'arrière... ou par l'avant...
Monter...
Descendre...
Entrer...
Sortir...
Entrer froid et sortir chaud...
Oui ! ! !
Vous aimez ça ?
Alors ! !
Prenez le bus !


Un homme consulte un médecin car il a mal au côté gauche de la poitrine.
Le praticien lui fait une radio et conclut :
- "Vous avez l'œsophage décalé. Une petite intervention de rien du tout est nécessaire pour le remettre en place."
Un mois après l'opération, le patient fait sa visite de contrôle et se plaint :
- "Docteur, je vais bien, mais j'ai tout le temps très chaud maintenant !"
- "C'est normal : maintenant, vous avez l'œsophage central..."


Nous sommes à bord d’un 747.
L’hôtesse annonce aux passagers que le pilote va prendre sa retraite et qu’il s’agit ici de son dernier vol.
Salve d’applaudissements.
Le commandant de bord prend la parole et dit :
– Mesdames, Messieurs pour mon dernier vol j’aimerais faire ce que, en trente ans de carrière je n’ai jamais pu faire, un looping avec ce 747. Pour cela j’aimerais avoir votre accord.
Les passagers tapent alors des mains et chantent :
– Le looping, le looping, le looping !
Le commandant de bord, ému, se lance dans la manœuvre, l’avion entame son cercle et le looping réussit.
Les passagers applaudissent pendant cinq bonnes minutes puis reprennent :
– Le looping, le looping, le looping !
Le commandant entame un nouveau looping qui réussit.
Les passagers :
– Le looping, le looping, le looping !
Troisième, puis quatrième looping toujours sous les applaudissements de la foule.
Soudain un type sort des toilettes et dit :
– Dites donc, c’est pas bientôt fini vos conneries !


Quelles sont les 5 questions les plus redoutées par les hommes?
– Est-ce que j’ai l’air grosse dans cette robe?
– Est-ce qu’elle est plus jolie que moi?
– À quoi tu penses?
– Est-ce que tu m’aimes?
– Est-ce qu’il est dedans, là?


Le petit Nicolas vient de se faire prendre par son papa en train de boire de l’alcool en cachette.
Le papa a décidé de lui faire une leçon de morale.
Il entraîne Nicolas dans le jardin, prend un verre de whisky et un verre d’eau.
Il ramasse un ver de terre et le laisse tomber dans l’alcool.
Puis il prend un autre ver et le laisse tomber dans l’eau.
Le lombric dans l’eau reste vivant, alors que celui dans le whisky se tord sur lui-même quelques instants et meurt.
A la fin de l’expérience, le papa demande :
– Alors Nicolas, qu’est-ce que je viens de te démontrer ?
– Heu, ça montre que quand on boit de l’alcool, on ne risque pas d’avoir des vers.


David et François ne se sont pas vus depuis des années.
Ils se retrouvent à la terrasse d’un café et discutent de ce qui leur est arrivé depuis leur dernière rencontre.
Finalement, François invite David à venir dîner chez lui un de ces soirs:
– J’ai une femme et trois enfants, et ils seront très contents de te voir!
– C’est d’accord. Dis-moi, où est-ce que tu habites alors ?
– Tiens, je t’ai écrit l’adresse sur ce petit bout de papier. Tu verras, il y a plein de places pour se garer. Une fois devant la porte de l’immeuble, ouvre la avec un bon coup de pied, va jusqu’à la porte de l’ascenseur et appuie sur le bouton avec ton coude pour l’appeler.
Une fois dedans, appuie sur le 6ème bouton, toujours avec ton coude. Au 6ème étage, tu verras mon nom sur la deuxième porte à droite. Alors presse le bouton de la sonnette avec ton coude et on t’ouvrira !
– Très bien… Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est que cette histoire, d’ouvrir les portes d’un grand coup de pied, et d’appuyer sur les boutons avec le coude ?
– Ben, tu ne vas quand même pas venir les mains vides…


A chacun son métier
C’est un monsieur qui rentre du travail.
Sitôt passé la porte, son épouse s’exclame :
« C’est toi chéri, tiens il y a l’étagère du placard qui est toute cassée, pourras tu me la réparer ? »
Le mari lui répond :
« Ça va pas je ne suis pas menuisier !!!! »
Le lendemain il arrive à nouveau du travail, son épouse la serpillière à la main lui dit :
« Il y a une fuite à l’évacuation de l’évier, pourras tu me la réparer ? »
Le mari tout grincheux lui dit :
« Ah mais je ne suis pas plombier !!!! »
Et le lendemain rebelote, la lampe de chevet qui n’éclaire plus.
« Dis chéri, lui dit tendrement son épouse, tu va pouvoir faire quelques chose à la lampe ? »
Le mari furieux lui dit :
« Tu commences à m’énerver toujours quelque chose à réparer, je ne suis pas électricien !!!! »
Le lendemain lorsque le mari arrive, l’épouse toute contente lui dit :
« Tu sais le voisin du dessus, le petit jeune qu’est ce qu’il est bricoleur, en moins de deux il a tout mis en place. Et tu sais ce qu’il m’a dit pour le remercier et bien soit je lui faisais une petite gâterie, soit je lui faisais une tarte. »
« Oh le fumier ! et alors tu lui as fait une tarte à quoi ? »
« Tu plaisantes, je ne suis pas pâtissière !!!! »


Un curé va voir son collègue du village voisin.
- Cher collègue, il faut absolument que tu me confesses tout de suite.
- Oui bien sûr, je t’écoute…
- Hier soir, j’ai rendu visite à une jeune et belle veuve de mon village pour la consoler de la perte de son mari. Après une petite demi-heure, cette femme m'a demandé de lui faire l’amour… !!! Bien entendu j’ai refusé, elle s’est déshabillée et toute nue elle se trémoussait devant moi. Je suis resté de marbre et je suis parti sur le champ !
- Bien ! et alors ?
- Et alors, rien, je suis rentré en courant mais j'avais quand même regardé cette femme toute nue …
- Comme pénitence tu vas rentrer et jusqu'à la fin de cette semaine, tu vas boire 20 litres d’eau par jour !
- Quoi ??? 20 litres par jour ?
- Eh oui c’est la dose quotidienne d’un âne !


Dans un zoo, un gardien se met à hurler vers un type :
- Monsieur, monsieur, votre belle-mère est tombée dans la fosse aux lions !
- Ecoutez, ce sont vos lions ! Alors démerdez-vous, vous n'avez qu'à les sauver vous-même...


Une femme arrive chez son médecin.
Elle a des dents cassées, un coquard, le nez en sang, et le visage tuméfié.
- Qui vous a fait ça...?
- C'est mon mari...!.
- Hein ? Mais je croyais qu'il était en voyage d'affaires ?
- Moi aussi...


Comment se nomme un grand rassemblement de non-voyants ?
Le Festival de cannes…


Adossés à un olivier, deux Corses font la sieste dans un champ, en contrebas de la route.
Arrive à plus de cent à l’heure un camion de la Brink’s qui, emporté par la vitesse, manque le virage, dévale le talus et vient s’écraser à l’autre extrémité du champ.
Le camion est disloqué, les deux convoyeurs sont inanimés, et les sacs de fonds éventrés laissent échapper une montagne de billets.
Alors un des deux Corses se redresse légèrement et dit à son copain :
– Oh! Doumé ! Si le vent se lève, on est milliardaires


Dans un cabinet d’avocats, la standardiste répond au téléphone:
– Ici le cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson?
– Ah, je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier…
Là-dessus, la personne à l’autre bout du fil raccroche directement.
Dix secondes plus tard:
– Ici le cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson?
– Je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier…
Là-dessus, la personne à l’autre bout du fil raccroche aussi sec.
Dix secondes plus tard:
– Cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson? (la standardiste reconnaît la voix cette fois-ci):
– Madame, cela fait déjà deux fois que je vous dis que maître Wesson est décédé hier… Je pense que vous avez compris maintenant.
– Oh oui oui, j’ai très bien compris. Mais j’aime tellement vous entendre m’annoncer cette nouvelle.


Coup de soleil !
Un homme s'endort plusieurs heures sur la plage et se réveille avec un terrible coup de soleil sur tout le corps.
Il s'en va immédiatement à l'hôpital et il est promptement admis pour brûlures au second degré.
Il commence déjà à avoir des cloques sur la peau et il est en quasi agonie.
Le médecin lui prescrit immédiatement un traitement :
- De la Biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures.
L'infirmière Sandrine, surprise demande au médecin :
- Quel bienfait va donc lui apporter le Viagra dans son cas ?
Le médecin réplique :
- Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes !


Un demandeur d'emploi écrit à la responsable de l'agence.
Madame,
Je me permets de contester votre décision de me radier de la liste des demandeurs d'emploi.
Certes, et je le concède, j’ai refusé le dernier poste que vous m’avez proposé, mais mon parcours professionnel me donne des excuses.
Longtemps, j'ai travaillé à Limoges... puis j'ai été limogé.
Vous m’avez vanté la mobilité, j'ai donc accepté un emploi à Vire... et j'ai été viré.
Comme par miracle, vous m’avez trouvé un emploi à Lourdes... malheureusement, j'ai été lourdé.
Dans ces conditions, j’espère que vous comprendrez pourquoi je refuse catégoriquement le poste que vous me proposez à "Castres".


Dans un compartiment de chemin de fer, il y a un prêtre et deux appelés qui viennent d’être libérés du service militaire :
– Moi dit le premier, en arrivant chez moi, je vais fêter mon retour avec mes potes. Crois-moi, pendant un sacré bout de temps, je serai bourré tous les soirs ! Je vais me prendre des cuites d’enfer !
– Moi, fait l’autre, je vais me taper des filles ! Plein de gonzesses, une par jour, peut-être même plusieurs ! Je vais faire que ça toute la journée !
Une demi-heure passe, et un des deux bidasses, qui s’est mis à lire le journal, demande à son copain :
– C’est quoi un lumbago ?
– Je sais pas…
– Et vous Monsieur le curé, vous savez ce que c’est ?
Le prêtre, qui avait entendu, outré, la conversation précédente, répond d’un ton sec :
– C’est une affection extrêmement douloureuse qui frappe les alcooliques invétérés et les obsédés qui se livrent à des orgies sexuelles !
Quelques secondes s’écoulent, puis le prêtre demande :
– Au fait, pourquoi vous me demandez ça ?
– Oh, pour rien… C’est parce que dans le journal, ils disent que le pape souffre d’un lumbago…!!!


414 ° série de blagues. Je_sui10

Bonne lecture, bons sourires et bonne journée.
Jacques.

Jacknap1948
Jacknap1948
Administrateur
Administrateur

Messages : 15414
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 73
Localisation : 93 + 83 + 22
Humeur : Généralement bonne.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum